Réforme de la gouvernance bruxelloise

Réforme de la gouvernance bruxelloise

Le PS bruxellois tiendra son Congrès sur la Gouvernance le 23 juin prochain

 

Réuni en bureau élargi,  le PS Bruxellois a d’abord fait le point sur le dossier lié la gestion du samusocial et les sanctions qui s’en sont suivies.

Il a confirmé à l’unanimité la nécessité d’une enquête pour que toute la clarté soit faite.

En outre, nous proposons d’élargir toute de suite la transparence, le contrôle, et les obligations des mandataires PS. Chacun d’entre eux devra transmettre à la Fédération, pour le 28 juin, la liste de tout mandat (direct, indirect, public ou privé) qu’il détient au sein d’autorités publiques ou de structures – publiques ou privées – dont le financement est principalement public.

D’autre part, le PS bruxellois a également abordé les nécessaires réformes de gouvernance. Il rappelle que dès le mois de février il s’était prononcé en faveur de 22 mesures liées à la gouvernance et à la démocratie participative. Parmi ces mesures, étaient notamment proposés le mandat unique (décumul intégral), la diminution du nombre de mandataires et la transparence des fonctions.

Le Bureau national du Parti fera lundi prochain des propositions de réforme de nos statuts qui seront ensuite proposées au Congrès extraordinaire du 2 juillet.

Le PS bruxellois se prononcera sur ces propositions lors d’un Congrès extraordinaire, le 23 juin prochain, et appelle toutes les sections à se réunir avant cette date pour que tous les militants puissent participer à la décision.

1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>