L’occasion de participer au développement de la Région bruxelloise est venue !

L’occasion de participer au développement de la Région bruxelloise est venue !

Après avoir étudié les potentialités de son territoire et avalisé son Plan Régional de Développement Durable (PRDD), le Gouvernement bruxellois lance un large processus de participation citoyenne. Dès ce vendredi et jusqu’au 13 mars, toutes les propositions du PRDD sont donc accessibles à tous via un très large processus d’enquête publique.

« Nous voulons fournir les meilleures solutions pour le bon développement de notre Région dans les 25 prochaines années tout en garantissant aux Bruxellois une amélioration de la qualité de vie en ville. Via le PRDD, nous souhaitons proposer des solutions permettant de répondre à des enjeux aussi divers que la densification nécessaire à l’absorption du défi démographique, la garantie de la mixité bruxelloise, l’amélioration de l’équité et la cohésion entre différentes parties du territoire bruxellois », a annoncé le Ministre-Président Rudi Vervoort.


A l’issue de longs mois de travail, d’actualisation des données, de confrontations d’idées, de visions et d’ambitions, un texte à la fois puissant et moderne s’est dégagé autour de quatre axes principaux.

1) Une production ambitieuse de logements adaptés :

Notre Région souffre de son manque de logements. Le PRDD a donc planifié d’utiliser au mieux le territoire pour créer de nouveaux quartiers et produire des logements supplémentaires. Le PRDD permettra en effet via son identification du potentiel foncier, d’envisager une densification maîtrisée du bâti sur l’ensemble du territoire bruxellois.

« L’enjeu majeur, c’est de mener une réflexion intégrée sur la localisation de ces logements. Nous voulons obtenir une densité maîtrisée du tissu urbain bruxellois, notamment via la révision du Règlement régional d’urbanisme (RRU), tout en tenant compte de la mixité », selon Rudi Vervoort, soulignant les critères prioritaires de la qualité du cadre de vie voulue par le PRDD.

Outre la zone du Canal, bénéficiant d’une attention toute particulière, dix autres pôles de développement prioritaires sont ainsi définis en vue de bénéficier d’une intervention massive des pouvoirs publics. Il s’agit de Reyers, de Josaphat, du Heysel, de Schaerbeek-Formation, des prisons de Saint Gilles et Forest, de l’Otan, du quartier européen, de la Gare de l’Ouest, de Delta, ainsi que des casernes d’Ixelles et Etterbeek.

2) Le développement d’équipements et d’un cadre de vie agréable, durable et attractif :

La Région entend aussi développer une ville de proximité articulée autour d’un réseau de transports publics de haut niveau, avec de nombreux équipements culturels, éducatifs, scolaires et sportifs répartis équitablement sur l’ensemble du territoire.

« Notre leitmotiv est de renforcer ce qui lie les Bruxellois à leur environnement proche et ce qui contribue à la qualité de leur quotidien », a précisé Rudi Vervoort, rappelant également la poursuite de l’action des Contrats de Quartier Durable (CQD) et des Contrats de Rénovation Urbaine (CRU), outils indispensables pour réparer la ville, améliorer les quartiers.

3) Le développement de secteurs et de services porteurs d’emplois, d’économie et de formation :

« L’objectif est d’encourager la localisation préférentielle d’entreprises, de PME sur certaines parties du territoire, en fonction du type d’activités qu’elles développent », a détaillé le Ministre-Président.

Six zones prioritaires pour le redéploiement de l’emploi ont ainsi été identifiées. Une attention particulière a été portée sur l’emploi local – via la Zone d’Economie Urbaine Stimulée (ZEUS) – et ainsi que sur les pôles de développement qui favorisent la concentration d’acteurs économiques.

Mais Rudi Vervoort va plus loin : « Le PRDD met également l’accent sur la nécessité d’amplifierl’activité économique à rayonnement international : le tourisme, les congrès internationaux, les grands événements, l’exportation, la recherche et l’innovation qui contribuent à la notoriété de Bruxelles. »

4) L’amélioration de la mobilité comme facteur de développement urbain durable :

Le PRDD prend des mesures fortes pour lutter contre la congestion. Certaines sont planifiées à l’horizon de 2025, d’autres à l’horizon 2040. Par exemple, un premier objectif majeur est de réduire la pression routière de 20% pour les déplacements entrants et sortants à l’horizon 2025.

Le PRDD prévoit à cette fin de transformer les 6 principales voiries pénétrantes en boulevards urbains et d’accompagner cette réduction routière de la création de 25.000 places de parkings (P+R) à l’intérieur de la capitale.

« Même s’il est évident que les Bruxellois ont déjà fait de gros efforts en cette matièredes solutions alternatives de mobilité en transports en commun et modes actifs sont offertes aux Bruxellois. L’objectif est d’arriver à une diminution de 15% de l’utilisation de la voiture à l’horizon 2025 dans les déplacements intra-bruxellois tout en facilitant les déplacements », a préconisé le Ministre-Président.

La poursuite du report modal, déjà engagé par les Bruxellois depuis une dizaine d’année, est un autre objectif principal du projet. Nouvelles lignes de métro, déploiement du tram, utilisation optimalisée du réseau existant sont autant de développements prévus dans le nouveau plan régional.

La création de pistes cyclables et la multiplication de zones piétonnes sont d’autres projets, décidés en faveur des modes de déplacement doux.

« Dans ce texte, nous avons décidé que le destin et l’avenir des Bruxellois devaient être réglés par les Bruxellois eux-mêmes. Mais Bruxelles est au centre de beaucoup d’enjeux, et aura besoin de la coopération de nombreux acteurs pour mettre en œuvre ses ambitions », a conclu Rudi Vervoort à destination des communes, du Gouvernement fédéral et de l’Europe.

L’enquête publique

La participation de tous les citoyens est essentielle. La consultation publique, que le Ministre-Président a souhaité la plus large possible aura lieu du 13 janvier au 13 mars 2017. Des forums publics seront organisés tout au long des 2 mois.

Un espace spécialement dédié au PRDD est accessible dans chacune des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale, à perspective.brussels, au bip.brussels et au CCN (gare du Nord)

Toutes les informations sont disponibles sur les sites internet : www.prdd.brussels et www.gpdo.brussels. Un formulaire d’avis y ont été intégrés afin de recueillir les avis et suggestions de tous les Bruxellois. Les plus pertinents seront pris en compte dans le cadre de l’adoption définitive du texte.

2

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>